Saint Martin de Boubaux


Le SSIAD:

Service de Soins Infirmiers à Domicile

 

La Société Coopérative d’Intérêt Collectif, Viv’La Vie, créée en 2007avec la participation de notre commune, a pour objectif principal de permettre à ceux qui le souhaitent, de vivre leur handicap, leur maladie ou leur grand âge, à domicile ou à proximité et en toute sécurité sur le territoire de notre communauté des communes.

 

Dés 2007, cette société a créé deux lieux de vie. Ce sont des petites unités d’accueil pour 3 à 8 personnes, implantées au cœur du village à Saint Germain et au Collet, recréant un cadre de vie familial, et ouvertes aux personnes isolées, handicapées ou désorientées habitant à proximité pour un accueil sur mesure : partage du repas, accueil la journée, accueil de nuit, séjour temporaire ou résidence.

 

A partir du 1 Novembre 2008, c’est un Service de Soins Infirmiers à Domicile(SSIAD) qui compléte le services des lieux de vie. Il a été créé en partenariat avec les infirmières libérales.


Il a pour objectif l’aide au maintien à domicile des personnes âgées de plus de 60 ans. Il intervient aussi dans l’aide aux familles grâce à une Aide Médico Psychologique pouvant prendre le relais si nécessaire.

Que propose le SSIAD :

Si vous êtes éligible au service de soins, vous pouvez bénéficier de 3 aides soignantes, d’une aide Médico-psychologique, d’infirmières libérales sous contrat avec le SSIAD pouvant intervenir à domicile tous les jours, dimanches et jours fériés compris. Le service est financé par la caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Comment peut-on bénéficier du service du SSIAD :

Si votre médecin traitant vous prescrit des soins à domicile, vous pourrez contacter l’infirmière coordinatrice du SSIAD, Hélène VERGERPION au Collet de Déze, qui établira avec vous un contrat individualisé de prise en charge. Aucune participation financière ne vous sera demandée.

Quel sont les effets attendus de cette organisation de santé pour notre territoire :

En premier lieu c’est de bénéficier enfin d’un véritable service d’ aides soignantes, personnes qui sont habilitées à faire les toilettes des malades. On sait combien il était difficile de faire intervenir les infirmières libérales dans les coins reculés de notre commune parce que leur emploi du temps était fort chargé.


Du fait de la prise en charge des toilettes par 3 aides soignantes on est en droit d’attendre dans un second temps, que les infirmières soient plus disponibles et pourront se rendre sur tout le territoire de la communauté des communes pour effectuer les actes les plus techniques : injections, prises de sang, etc.



Copyright "Mairie St Martin" 2008, tous droits réservés