Saint Martin de Boubaux


Présentation:

Page en cours de construction
Au coeur des Cévennes , Saint Martin de Boubaux s'identifie comme:

un haut lieu du pays camisard,

une terre de générosité,

une source de produits naturels,vrais et authentiques. Sur ces terres dures et arides, les agriculteurs n'ont jamais basculé dans les schémas du productivisme et du traitement chimique

Par la multitude de torrents qui prennent leur source sur les hauteurs du territoire communal, Saint Martin de Boubaux contribue au titre Lozérien de château d'eau de la France
Saint Martin de Boubaux possède un climat Méditerranéen, tous les ruisseaux qui prennent naissance sur la commune déversent leurs eaux en Méditerranée.
Ce climat se manifeste l'été par des journées exceptionnellement ensoleillées, propices aux vacanciers a beaucoup d'activités naturelles.

En bordure du Parc National des Cévennes, depuis le Col de Printigarde au Nord Ouest jusqu'aux limites du Gard au Sud-Est, s'étend l'une des plus belles et la plus sauvage des vallées cévenoles: la vallée du Galéizon
La commune de Saint Martin de Boubaux occupe sur une longueur de 20 kilomètres de long la plus grande partie de cette vallée.
Les points culminants du relief sont la Chapelle (920 m) sur le massif de la Vielle Morte et l'observatoire du Signal de la Lichére sur le massif du Mortissou (900 m)
La partie haute de la vallée est caractérisée par le versant ubac vierge de toute voie de communication. C'est un biotope incomparable qu'on su préserver les acteurs locaux. De magnifiques châtaigneraies résistent encore à l'envahissement des conifères
Le Col de Pendedis (666 m) au Nord Ouest et le Pont de Roubarbel au Sud-Est 200 m) constituent les extrémités géographiques de la communes sur l'axe principal de circulation .
Dans cet espace exceptionnel, le randonneur, les amoureux de la nature peuvent à travers des sentiers sauvages, découvrir une fabuleuse réserve de faune (Cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres, renards, blaireaux, genettes, fouines, etc..)et de flore mais aussi les témoignages d'une activité agricole ancienne.
Cet espace est dominé par les majestueux rochers de " Roucaoute "(rochers hauts) qui se dressent fièrement telle une pyramide d'Égypte.
Dans cette partie haute de la vallée, le Galeizon se présente comme un ruisseau aux eaux claires qui par endroits chemine rapidement dans des gorges étroites ou au contraire musarde dans un lit plus large.
Dans la partie basse de la vallée, à partir du Lunés, le Galeizon serpente lentement dans des méandres .
Sous le village de Saint Martin, le Pont de la Fage, construction typique en pierre sèche du 18eme siècle, enjambe ce ruisseau permettant aux habitats de l'époque d'ouvrir une voie de circulation vers les cités de La Grand-Combe et d'Alés.
Afin de de conserver la diversité des espèces animales et végétales, des écosystèmes et des paysages qui caractérisent la Vallée du Galeizon, celle-ci est inscrite dans une réserve de biosphère gérée par un programme scientifique portant sur "l'Homme et la Biosphère" sous la tutelle de l'UNESCO.
Dans cette vallée de caractère, on découvre les spécificités des terres Cévenoles,: Les terrasses étagées soutenues par des milliers de murailles construites en pierres sèches.
des voies de communications étroites,
des habitations construites avec des éléments naturels.

Copyright "Mairie St Martin 2009", tous droits réservés